Dans le premier article de ce dossier sur le développement personnel, je vous donnais ma définition du développement personnel. Ma vision va au-delà de la simple performance professionnelle et personnelle, pour aller rejoindre la philosophie et la spiritualité. Dans ce second article, je vous expose d’abord quelques courants d’influence occidentale sur le développement personnel. Puis viendra le moment d’évoquer des bénéfices et avantages du développement personnel. Car s’il peut être délicat à initier, les bienfaits du développement personnel croissent avec l’apprentissage et la pratique.
Dans ce troisième article, je vous propose une méthode voire une démarche de développement personnel et spirituel. Ensuite, dans le quatrième article, je vous suggèrerai quelques techniques et exercices de développement personnel « pour les nuls » en lien avec la démarche proposée. Enfin dans le cinquième et dernier article, je vous offrirai quelques exercices de développement personnel « pour les nuls », en lien avec les techniques précitées. Ainsi vous pourrez commencer à pratiquer par vous-même.
 
Ce site internet et ce blog de développement personnel sont, tout comme moi et mon point de vue, en évolution. Vos commentaires et partages sont donc les bienvenus.

Quelques influences du développement perso dans l’espace et le temps

Le développement personnel varie suivant les cultures

La philosophie, les mythes, contes et légendes ont aidé les hommes à grandir pendant des siècles (cf. article précédent).
 
Même s’il ressort qu’il y a des représentations universelles (cf. article sur le Voyage du Héros), je m’oriente ici vers l’approche contemporaine et surtout occidentale du développement perso. J’inclus l’Amérique du Nord dans l’Occident pour des raisons historiques, culturelles et géo-politiques que vous comprendrez.
 
Bien sûr, il existe des variantes du développement personnel pour chaque grande culture ou civilisation (Inde, Chine, Amérique Centrale etc…). Ces visions du développement personnel nous éclairent grâce à un point de vue différent mettant en relief nos propres croyances. C’est ce que j’appelle « l’effet aéroport ». Vous savez, quand on revient d’un « long voyage » et que le comportement de nos concitoyens nous saute aux yeux. Exemple ; le côté « râleur » bien français 😉

Carl Gustav Jung aux origines modernes du développement perso

Les premiers apports de Carl Gustav Jung

Impossible d’aborder notre thème des influences du développement personnel sans parler de Carl Gustav Jung (psychiatre suisse, 1875-1961). Ses théories incluent les synchronicités, les archétypes, l’inconscient collectif, l’interprétation des rêves mais aussi le processus d’individuation.
L’individuation est un processus de différenciation psychologique, destiné à harmoniser les rapports entre conscient et inconscient. Il a pour but le développement de la personnalité de l’individu. Les apports de Jung ont nourri les psychothérapies et psychanalyses, mais aussi les pratiques managériales conduisant au développement personnel.
 
Alfred Alder (1930), fondateur de la psychologie individuelle, refusa de limiter la psychologie à son rôle thérapeutique. Il insista sur l’idée que les aspirations humaines sont également tournées vers l’avenir et ne sont pas seulement le fruit de moteurs inconscients ou d’expériences infantiles.

Premiers avantages du développement personnel par la connaissance de soi

Les premiers avantages du développement personnel apparaissent selon moi grâce à l’harmonisation des rapports entre inconscient et conscient. Ces bienfaits sont énormes puisque l’individu voit réduire son stress et diminuer sa charge mentale. Et surtout des symptômes importants comme les troubles émotionnels (par exemple cyclothymie) et les problèmes physiques, en particulier les maladies, s’estompent voire disparaissent etc.
 
Ici, je me permets en tant que coach personnel de rappeler que coaching et thérapie sont les deux faces d’une même pièce dans la connaissance de soi et l’amélioration de soi. Le coaching est simplement orienté vers les solutions quand la thérapie cherche à comprendre les causes et dysfonctionnements. Le coach en développement personnel va chercher à engager son client vers le passage à l’action. Cela a comme effet collatéral de modifier son histoire personnelle et donc la perception qu’il a de lui-même.

Méthode Coué, pensée positive et psychologie positive

La méthode Coué (1926) consiste à se répéter des auto-suggestions conscientes afin que l’imagination l’emporte sur nos humeurs inconscientes. Par exemple, répéter 30 fois par jour « chaque jour, surtout les plans, je vais de mieux en mieux ».
 
La pensée positive (1952) et la psychologie positive (1998) vont également dans ce sens. Elles prônent l’optimisme, l’espoir, la persévérance etc. Elles remettent également l’accent sur les forces de l’individu ; une nécessité dans le chemin vers soi-même.
 
Malheureusement, ce mouvement constitue principalement pour de nombreux gourous une véritable industrie du bonheur. Il s’agit d’une manne financière à l’américaine, censée vendre des livres sur Amazon, des formations et autres stages en développement personnel.
 
Les avantages du développement personnel par la psychologie positive sont indéniables. Car un sujet qui souhaite s’améliorer peut aisément se centrer sur ses manques et faiblesses. Jusqu’à n’y voir que cela… En fait, l’avantage principal du développement personnel par la pensée positive est surtout bénéfique quand l’individu est aligné sur son soi profond. L’approche positive peut alors fortement améliorer l’estime de soi. L’effet peut en revanche être dévastateur quand la personne est perdue. Car elle ne va que renforcer le conflit entre ses mondes intérieur et extérieur.

Psychologie humaniste et PNL

Psychologie humaniste et reconnaissance de ses maîtres

La psychologie humaniste est représentée par Abraham Maslow (cf.articles sur la confiance en soi et l’estime de soi) et Carl Rogers. Abraham Maslow (1943) s’est intéressé aux besoins de l’homme. Selon lui, le plus élevé est le désir de réalisation de soi. Carl Rogers (1902-1987), très souvent cité par Stephen Gilligan, a mis en avant l’importance de la qualité de la relation entre le thérapeute et son patient.
 
Au-delà des questions de transfert et contre-transfert, je pense qu’un des principaux avantages du développement personnel est qu’il nous permet d’aller rencontrer de nos « maîtres spirituels ». Ces « maîtres » ou mentors, quand nous les reconnaissons à l’extérieur de nous, se révèlent n’être que des parties (intérieures) de nous que nous autorisons à contacter.

La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et ses bénéfices

La programmation neuro-linguistique (PNL) est une approche américaine de psychologie appliquée mise au point dès les années 70. Elle a systématisé un ensemble de techniques de communication et de changement, empruntées à des personnes (coachs, thérapeutes etc) de génie.
Même si je me suis formé à la PNL, je n’avance jamais de titres comme  » Maître Praticien en PNL  »  ou « coach PNL » classique. Je préfère généreusement le coaching génératif au coaching par le questionnement (coaching PNL). Je reconnais l’intérêt des outils de la PNL. Mais j’ai choisi le coaching génératif de Robert Dilts et Stephen Gilligan qui sont à la fois leur dérivé et leur évolution.
 
Je pense que les principaux avantages du développement personnel par la PNL sont de faciliter le changement des croyances limitantes et d’aider à faire évoluer son rapport à soi-même, à ses expériences, aux autres et au monde. Difficile de vous expliquer avec des mots, le mieux est encore de venir tester.
 
Sans aucune expérimentation de soi et sans aucune connaissance de soi, aucun chemin n’est possible.
avantages du developpement personnel benefices bienfaits influences origines coaching formation conferences bordeaux

Les bénéfices et avantages du développement personnel

Au delà des avantages du développement personnel précédemment cités, voici quelques grandes directions qui sont autant de bienfaits du développement personnel à long terme.

Donner du sens

Parmi les principaux bénéfices du développement personnel, je reconnais que ce dernier ouvre un autre sens à la vie. Il n’y a pas que la vie matérielle. Il y a un sens caché aux choses. Même si à notre échelle, il y a peu de chance que nous puissions trouver le sens global. Nous pouvons donc constater que chacun de nos actes peut être inscrit dans un cadre qui nous dépasse. Il est extrêmement rassurant d’imaginer tout ce qui échappe à notre contrôle.
 
Nous pouvons donc ouvrir les bras, respirer et lâcher prise.
 
Lâcher prise n’est pas l’équivalent de « ne rien faire ». Et espérer que le fruit tombera dans notre bouche sans bouger. Lâcher prise revient à s’engager à faire du mieux que l’on peut, sans attendre de résultat. Je sais ; pas toujours simple…
 
Nous devons donc affirmer, depuis notre for intérieur, le sens que nous souhaitons donner à la vie (souvent un appel de notre âme), puis vivre notre vérité. Si la manière de vivre rejoint finalement celle de l’athée, l’intention, elle, est complètement différente (car consciente).
 
Dans tous les cas, nous sommes responsables de nos vies.

Parfois, il est bon de changer une disposition à l’intérieur de soi

La principale raison qui conduit à entreprendre une démarche de développement personnel est généralement une insatisfaction voire un mal-être. L’insatisfaction peut-être un puissant moteur pour vouloir apprendre et s’améliorer. Et une déprime voire ou une dépression est souvent la meilleure condition pour démarrer un travail sur soi.
La raison, qui fait que ceux qui entament une telle démarche la continuent, est que les bénéfices procurés et les avantages du développement personnels à long terme sont bien supérieurs aux coûts (financier, temps passé etc.).
 
A combien estimez-vous le coût de votre mal-être ou de votre insatisfaction ? A combien estimez-vous le coût de votre inaction ? Pensez-vous que les choses vont s’améliorer d’elles-mêmes ?
 
Parfois, il faut savoir patienter. Quand on perd un être cher, quand on a un coup de fatigue, quand on cherche une idée etc.
 
Dans les autres circonstances, quand une situation de vie se représente régulièrement et nous fait du mal ; il faut changer quelque chose ! Et ce « quelque chose » est souvent une disposition à l’intérieur de soi.
 
Ce sont rarement les autres ou l’extérieur qui posent problème, c’est la disposition que nous avons vis-à-vis d’eux ou la place que nous leur laissons prendre dans nos vies.

Remettre de l’ordre et des priorités dans sa vie

Les avantages du développement personnel dans sa version américaine ont depuis longtemps été repris par les écoles de management, notamment pour améliorer l’efficacité professionnelle. Mais ce qui vaut pour l’efficacité professionnelle peut aussi servir sur le plan personnel. Ainsi, j’ai à de nombreuses reprises dans ma carrière saisi l’opportunité d’un moment délicat ou de questionnement pour remettre de l’ordre dans ma vie.
 
L’idée est de remettre au centre de nos préoccupations ce qui est le plus important pour nous (l’amour, ou la famille, ou la santé, ou les amis, ou le travail etc.). On peut pour cela s’appuyer sur l’exemple du développement personnel au travail qui demande de classer ses activités comme suit.
D’abord, on fait les choses urgentes et importantes pour soi. Dans la mesure du possible, on délègue ce qui est urgent mais non important. Ensuite, on fait ce qui est important. Et seulement après arrive ce qui non urgent et non important.
Le développement personnel au sens large nous engage à nous occuper de ce qui est important en permanence. Bien sûr, il est difficilement envisageable de s’occuper de son développement perso quand on a le ventre vide. Mais on sait également que l’abondance financière ne suffit pas à rendre heureux les personnes vides ou mal intérieurement.
 
Le développement personnel est donc un outil performant de lutte contre le stress, le burn-out mais également la dépression.

Calmer son esprit et vivre en harmonie avec soi

Personnellement, avant, j’avais de nombreux attributs de réussite sociale (grandes études, belle carrière, bon salaire etc.). J’étais dans une logique d’accumulation (savoir, statut etc.).
Dorénavant, je souhaite conserver une certaine abondance matérielle et un équilibre social bien entendu. (Car non, je ne vivrai pas en ermite dans une grotte !). Mais surtout je suis plutôt dans une logique de dépouillement de l’esprit. Comme Saint-Exupéry, je pense désormais que :

La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.

Antoine de Saint-Exupéry

Parmi tous les avantages du développement personnel cités, mon plus grand contentement vient lorsque j’apaise mon esprit et aide mes clients à apaiser le leur. Cela provient d’une harmonie entre pensées conscientes et inconscientes. Mais également de l’adéquation entre pensées, paroles et actions.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018