fbpx

Dans cet article, nous parlerons de ce thème central de la vie, du développement personnel et du coaching qu’est la confiance en soi.

La confiance en soi, ou comment trouver la confiance, en soi

La confiance en soi, thème central du développement personnel

Le manque de confiance en soi est présent chez la plupart des individus

La confiance en soi, c’est LE thème principal du développement personnel, version coaching de vie perso et/ou pro. Tout coach de vie ou coach professionnel aborde la question de la confiance en soi avec pratiquement tous ses clients…
J’ai mené une enquête rapide sur les moyens recherchés par les individus pour améliorer leur confiance en soi ; au-delà du contexte du coaching, de la psychologie ou de la thérapie. Parmi les moyens extérieurs à eux, la recherche est pratiquement sans fin. Cela va de l’influence des pierres, l’aide des huiles essentielles etc… Et parmi les techniques, c’est le même constat ; pensées positives, hypnose, psychologie, exercices divers, ou la pratique d’un sport (en particulier d’un sport de combat) etc.

La technique sans importance, seule la foi compte

Pour les techniques, cela n’a rien de surprenant, puisqu’en réalité aucune forme de thérapie ou de coaching n’apporte de meilleurs résultats qu’une autre. Comme je l’ai déjà cité sur mon site, l’important est la foi que le client ou patient met dans la technique, mais aussi et surtout la relation qu’il le relie avec son coach de vie ou thérapeute.
Cela rejoint la question du support d’ailleurs. Il y a donc autant de supports qui conviennent que d’individus.
Mais je pense que la question ne se pose pas là en réalité.
 
Si la plupart des particuliers et professionnels cherchent à améliorer la confiance en soi, c’est que son expression a autant de visages que de personnes et de situations concernées.

Comment gagner confiance en soi ?

Quelles sont les bonnes questions à poser en coaching sur la confiance en soi ?

Voici LA grande question qui suit la phrase « je n’ai pas confiance en moi ». Cette question devrait être en fait la 2ème question que les particuliers ou professionnels se posent lorsqu’ils commencent à se demander comment combler leur manque de confiance en soi.
 
La 1ère question à se poser, en matière de coaching sur la confiance en soi est :
 
« Qu’est-ce que cela signifie, pour moi, d’avoir confiance en soi ? »
 
Est-ce que cela veut dire :
– gagner plus d’argent ?
– vaincre ma timidité et séduire ?
– remporter un combat ?
– me défaire de mes angoisses, de mon anxiété et mes dépendances ?
– aller voir mon supérieur hiérarchique et obtenir une augmentation ?
– prendre de nouvelles responsabilités ou un nouveau poste?
etc

Préciser ses intentions, préciser et encore préciser

Une fois ces questions plus spécifiques répondues ; continuer à préciser, préciser et encore préciser. Faire préciser permet de se rapprocher de l’action. En effet, vouloir renforcer LA confiance en soi en une fois et sur tous les champs d’actions est IMPOSSIBLE. Quand j’écris LA, j’écris volontairement avec des majuscules pour renvoyer à une théorie, la définition d’un dictionnaire. Trouvez moi un individu ayant toujours confiance en lui ou sans aucune peur et je pense que nous serons plus près de la folie ou d’un orgueil disproportionné, que du côté du courage.

J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.

Nelson Mandela

Développer la confiance en soi passe par l’action et l’expérience

D’où l’intérêt une fois le champ d’action défini d’aller se rapprocher de l’action. Le prochain cycle de questions pourrait donc très bien être autour de l’organisation et de l’aspect pratique :
«  Qu’est-ce que je dois mettre en place pour que cela puisse se produise ? » – variante du « comment trouver confiance en soi ? » trop large, trop flou et donc trop anxiogène.
 
A mon sens, c’est le sentiment de vide face à un objectif trop vaste (vide intérieur ou affectif par exemple) qui créé l’angoisse contiguë au manque de confiance en soi. Avoir un questionnement trop vague renforce seulement l’anxiété attenante au manque de confiance en soi. Et amène à la procrastination.

Aller étape par étape, petit à petit

Comme toute démarche de développement personnel ou d’élargissement de conscience, la confiance en soi se gagne donc étape par étape, petit à petit. Dans le coaching de vie, le coaching en développement personnel, ou toute thérapie, je prends souvent cette métaphore des couches de l’oignon. Le développement de la confiance en soi et de la conscience de soi fonctionne par couche successive. Chaque couche est une étape nécessaire.
Autre métaphore apprise alors que je me promenais sur un lieu spirituel en Sibérie (Russie). Mon guide local se refusa à me donner trop d’explications sur la symbole et le fonctionnement du lieu. Sa métaphore à lui était celle de l’éléphant. «  On ne mange pas un éléphant en un repas ». La vie, la conscience, l’expérience humaine sont des éléphants. Vouloir obtenir une confiance en soi absolu revient à vouloir terminer le chemin sans l’avoir parcouru ?
confiance en soi coach de vie formation developpement personnel autonomie bordeaux marseille paris moscou

La confiance en soi et les autres

La confiance en soi se trouve en soi

Puisqu’aucune technique ni aucun support n’est plus propice qu’un autre, seules l’expérience et l’action permettent de trouver ou de retrouver la confiance en soi. Sans mauvais jeu de mots, la confiance en soi se trouve (comme de nombreuses choses en développement personnel), en soi.

Il est difficile de porter un regard objectif sur soi

L’auto-coaching sur la confiance en soi est donc possible en théorie. Maintenant l’expérience montre que l’auto-coaching est en général délicat à mettre en place dans un premier temps. Au-delà du fait qu’être coach de vie ou coach professionnel ne s’improvise pas, nous sommes tous peu enclins à se percevoir objectivement. Nous sommes ainsi construits que nous avons besoin des autres pour nous donner du feedback sur nous et notre comportement. Le coach de vie et le coach pro, avec ses outils et son savoir-faire, vont nous aider à fixer nos priorités de développement personnel. L’ auto coaching est donc souvent un excellent complément ou une excellente suite à un coaching ou une thérapie.

Les autres peuvent être nos guides et nos mentors

Bien évidemment, il est aisé de voir en son coach un guide ou un mentor puisque ce dernier a (normalement) effectué un travail sur soi en développement personnel. L’intérêt d’un coach de vie ou coach professionnel n’est donc pas seulement de nous renvoyer en miroir qui nous sommes. Nous sommes ainsi constitués et programmés, contrairement à ces yogis qui vivent dans une grotte, pour vivre en société. La vie humaine n’a de sens que dans le contexte d’une vie partagé avec d’autres hommes et femmes.
 
Le mentorat sur la confiance en soi doit donc aussi venir de personnes rencontrées dans l’environnement. Nous rencontrons tous durant notre vie des êtres qui nous bénissent (étymologie de bénir : « dire du bien de ») ou nous reconnaissent dans qui nous sommes profondément. Je pense aux grands-parents, conjoints, amis qui nous aiment ou nous aimés etc. Dans les moments où nous perdons confiance en nous, je crois qu’il est important de se rappeler ces personnes qui nous ont béni sur notre chemin. Il est également fort probable que nous rencontrions d’autres guides et mentors quand nous reprendrons notre voyage du héros.

Julien PINOT | Mage Intérieur

Coach de vie et coach professionnel – Spécialiste de la confiance en soi | Bordeaux, Marseille, Paris, Moscou

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018