fbpx

Cet article sur l’estime de soi fait suite à celui sur la confiance en soi. Je tiens à (re)signaler ici que, malgré ma position de coach de vie et de coach en développement personnel, ce blog n’a pas pour seul objet la transmission. Il propose d’installer le partage et l’interaction avec ses lecteurs. C’est pourquoi je m’efforce d’y présenter un point de vue personnel, soumis à commentaires et susceptible d’évoluer…

Approche et différence entre estime de soi et confiance en soi

La distinction entre confiance en soi et estime de soi mérite de s’y attarder. Lorsque je pense à l’estime de soi, je me remémore souvent la pyramide de Maslow mais aussi celle de Robert Dilts. Ces dernières sont très utilisées en coaching, que ce soit par les coachs de vie ou les coachs professionnels. Ces deux pyramides m’ont aidé à approcher les différences entre estime de soi et confiance en soi.

La pyramide des besoins du psychologue Abraham Maslow

pyramide des besoins d abraham maslow confiance en soi estime de soi coach de vie bordeaux marseille paris moscou
Au début des années 70, le psychologue Abraham Maslow expose sa théorie de la motivation par les besoins de l’individu. Par ordre de priorité, un individu doit répondre à ses besoins dans l’ordre suivant :
 
1- Besoins physiologiques : respirer, dormir, boire, manger, éliminer, sexualité. Je pense que l’évidence de ces besoins se passe de commentaires.
2- Besoins de sécurité : avoir un environnement stable et prévisible, sans trop de stress. Cela peut par exemple se rapporter au besoin d’avoir un toit sur la tête, de vivre dans un pays en paix etc.
3- Besoins d’appartenance et d’amour : c’est le besoin de chaleur humaine, d’affectation des autres, d’amour. Jusque là tout est clair je pense ?
4- Besoins d’estime : confiance et respect de soi, reconnaissance et appréciation des autres. Ici, j’utilise la mention « des autres » pour indiquer que si je me reconnais dans qui je suis, j’ai alors la possibilité de reconnaître les autres dans qui ils sont et inversement.
5- Besoin d’accomplissement de soi : c’est le sentiment d’avoir pu mettre en œuvre dans sa vie, sa vision et sa raison d’exister.
 
Maslow a établi sa pyramide par une priorisation des besoins de l’individu. Dans ce contexte, il est impossible d’imaginer se réaliser sans remplir ses besoins physiologiques. Il est aussi très difficile de le faire sans répondre à ses besoin de sécurité. Cela est également complexe sans répondre au besoin d’appartenance. Cela est enfin délicat sans remplir son besoin d’estime.
 
Il y a donc une forme de cheminement dont le coach de vie vérifie la réalité avec ses clients.

La pyramide des niveaux logiques de Robert Dilts

pyramide des niveaux logiques de robert dilts confiance en soi estime de soi coaching de vie bordeaux marseille paris moscou
Robert Dilts est un chercheur en PNL et consultant dont j’ai présenté partiellement le travail à travers le coaching génératif que j’utilise en tant que coach de vie et coach professionnel. Sa pyramide des niveaux logiques comporte six niveaux, qui peuvent également être accompagnés de questions. A mon sens, l’intérêt de cette pyramide est de permettre une mise en relief d’une problématique ou d’une situation en s’assurant de la cohérence de la vision sur différents niveaux. En coaching de vie et en coaching professionnel, il est donc intéressant d’utiliser la pyramide dans les deux sens. Je vous livre une présentation inversée de la pyramide pour la mettre en relief avec celle de Maslow (cette dernière se lisant plutôt « de bas en haut ») ;
  1. Environnement ; « Où et Quand ? » . L’environnement est le contexte du sujet, bien entendu.
  2. Comportement ; «  Quoi ? » . Les paroles et actions, réalisées ou non.
  3. Capacités ;  « Comment ? » . Les compétences et leur organisation. A mon sens c’est le niveau le plus proche de la confiance en soi.
  4. Croyances et valeurs ; « Pourquoi ? » . Pour soi, les autres, la vie.
  5. Identité ; « Qui ? » . Qui suis-je et quel est ma mission ?
  6. Spirituel ; «  Qui d’autre ? » . Ce qui est au-delà de moi, le monde auquel je me sens appartenir.

Et l’estime de soi dans tout cela ?

L’estime de soi orientée vers le monde intérieur

L’estime de soi est une valeur, au sens propre et figuré

Inutile de revenir à l’étymologie du mot « estime » pour le relier à « la valeur que l’on donne ». En l’occurrence ici, à soi même et aux autres. Comme je le note souvent, notre fonctionnement implique que, grâce, ou à cause, du filtre de l’ego, nous voyons le monde et les autres par qui nous sommes. Reconnaître et estimer l’autre, c’est aussi se reconnaître et s’estimer soi.
 
Qui dit estime dit également valeur, au sens propre comme au sens figuré. Nous sommes donc ici au 4ème niveau de la pyramide de Dilts. Nos valeurs et croyances sont le premier niveau de déclinaison de notre identité et doivent être en principe reliées à ce que nous souhaitons mettre en place dans le monde. C’est comme si les 3 premiers niveaux logiques de Dilts nous amenaient sur nos savoir-faire et pratiques alors que les 3 niveaux logiques suivants étaient de nature plus « psychologiques ».

L’estime de soi vers l’intérieur, la confiance en soi vers l’extérieur

L’estime de soi serait donc plutôt une valeur interne alors que la confiance en soi serait plus « concrète » car liée à nos capacités et nos actions. C’est comme si l’un et l’autre se répondait, comme actions et pensées reliées entre elles. L’estime de soi serait tournée vers le monde intérieur alors que la confiance en soi serait orientée vers le monde extérieur.
 
Il est clair qu’un individu aura plus facilement tendance à entreprendre une action similaire à une action déjà expérimentée avec succès. C’est pour cela que je rapprochais la confiance en soi de l’action et d’une pratique et que je disais qu’il est impossible d’avoir une confiance en soi absolue pour tous les secteurs de la vie.
 
L’estime de soi, quant à elle, me semble plus profonde et plus psychologique. De fait, elle est donc à la fois une et multiple ; c’est-à-dire transversale de nombreuses activités. Avoir une bonne estime de soi permettrait même alors d’engager une action dans un domaine inconnu plus facilement.
 
Selon les études, on constate de nombreux facteurs qui influencent l’estime de soi. De multiples facteurs restent cependant d’ordre affectif ; amour des parents, relations amicales durant l’enfance et l’adolescence, réussite scolaire etc. Cependant, en coaching de vie, une fois cela constaté (ou pas), il me semble que l’estime de soi repose ensuite sur une bonne connaissance de soi, voire un bon niveau de conscience de soi. Dès lors, celui qui a une bonne estime de soi valorise ses qualités et défauts à un juste niveau. Ainsi, il fait ses choix et entreprend ses actions en « connaissance de cause ».

Possibles manifestations du manque d’estime de soi

En psychologie, les causes des phénomènes peuvent être infinies et très longues à débusquer. C’est pourquoi je ne suis pas psy mais bien coach de vie. En effet mes outils ; le coaching génératif, la PNL (programmation-neuro-linguistique), l’hypnose ericksonienne et la transe générative, etc. ont pour objectif d’aider mes clients à trouver des solutions plutôt que de rechercher l’origine des maux.
 
Puisqu’il est souvent plus facile d’illustrer un propos avec des exemples, voici un tableau avec de possibles caractéristiques d’un individu avec une forte ou faible estime de soi :
 
Forte estime de soi
Faible estime de soi
Croit en ses principes, fait preuve d’assertivité, de confiance en soi
Auto-critique importante, insatisfaction chronique
Assume ses choix, sans culpabilité
Indécis, peur exagérée de l’erreur
Va de l’avant, sans penser au passé ou à l’avenir
Culpabilité, rumine les erreurs du passé
Résout les problèmes, peut demander l’avis des autres
Perfectionnisme
Collabore avec les autres tout en résistant à la manipulation
Irritable et sur la défensive même sans raison apparente
Considère les autres sans se sentir inférieur ou supérieur,
Accepte les autres dans leur différence
Envieux
Admet les avis et opinions différents, positifs comme négatifs
Hypersensible aux critiques
Apprécie toute une variété d’activités
Négativité, pessimisme
Sensible aux besoins des autres, respecte les lois sociales
 

Julien PINOT | Mage Intérieur

Coach – Spécialiste de l’estime de soi et de la confiance en soi | Bordeaux, Marseille, Paris, Moscou

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018